Blog

Comment Reprendre confiance en soi rapidement apres une depression

Cet article peut vous aider à reprendre confiance en soi. Devant une situation nouvelle, il est fréquent de ressentir un sentiment d’insécurité.
Chacun déploie alors une stratégie personnelle pour reprendre confiance en soi.
Force est de constater que si certains y arrivent plus ou moins, ce n’est tout de même pas évident.

Les causes de la non-confiance en soi.

Les causes du sentiment de non-confiance en soi sont de plusieurs ordres. Le premier est à chercher du côté de l’enfance où les parents, souhaitant protéger leur enfant de l’échec et de la douleur (“je vais le faire à ta place tu pourrais te blesser”) peuvent anéantir les prémisces de la confiance en soi.

L’enfant a alors une image négative de lui-même. Par ailleurs cette attitude lui montre que c’est très grave d’échouer. D’autres situations peuvent amener l’enfant à ne pas avoir confiance en soi, celles où les parents exigent une performance qui est au-delà de ses capacités réelles et celle où, tout est approuvé sans discrimination : l’absence de cadre est loin d’être une situation sécurisante.

D’autres causes naturelles nécessitent une aide pour reprendre confiance en soi.

La démarche d’un sophrologue pour reprendre confiance en soi.

La sophrologie repose sur deux approches complémentaires. La première est la relaxation qui amène une nouvelle relation avec soi-même, un nouveau ressenti.

Libéré des pensées négatives, l’esprit peut percevoir des éléments de sa vie qu’il n’aurait pu appréhender autrement.

La sophrologie amène une connaissance de soi et des savoirs qui aident à éclairer les situations et à reprendre confiance en soi.

Les conditions de la confiance peuvent être regroupées en 5 domaines :

  1. Le premier est celui de la prédiction : quelque chose de nouveau survient, la personne pense qu’elle aura les moyens au moment venu d’y faire face, ou non.
  2. Le deuxième domaine se base sur l’expérience. Il est possible de rapporter une situation nouvelle à une autre similaire, déjà vécue.
  3. Le troisième consiste à évaluer de façon juste les ressources intérieures dont on dispose pour faire face. Une personne qui se dévaluerait sans cesse ne pourra pas avoir confiance en elle.
  4. La quatrième est le domaine d’action. Un professionnel peut tout à fait avoir confiance dans sa pratique et être déboussolé lorsqu’une situation inattendue survient.
  5. Et enfin >le 5ème est que la confiance n’est jamais acquise pour toujours. Si une pratique était entièrement maitrisée à un moment donné, le sera-t-elle toujours quelques années plus tard s’il y a eu interruption ?

Je vous propose de travailler dans ces cinq directions, en travaillant l’image de soi, en faisant émerger une nouvelle relation avec soi-même et les autres.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *